INTERVIEW DE JEAN-CLAUDE SIMON

L’association “Moissac, ville de Justes oubliée” avait organisé une première rencontre qui s’était conclue par l’inauguration de l’esplanade des Justes parmi les Nations, située face à la maison du 18 quai du Vieux Port où Shatta et Bouli Simon ont recueilli 500 enfants juifs privés de leurs parents déportés dans les camps d’extermination nazis.